news

Bienvenue

« Phénoménologie Clinique »  est un concept visant à renouveler, à l’intention des thérapeutes et des psychologues cliniciens,  les principes fondamentaux de la phénoménologie, et tout particulièrement, deux notions capitales : la nécessité de prendre appui sur une conception de l’homme, conforme à son essence, telle que la conception existentiale de l’homme, et, sur le terrain, la spécificité du mode d’approche phénoménologique. Ces notions, qui ont profondément imprégné la pensée occidentale au siècle précédent, sont actuellement souvent méconnues, voire tombées dans l’oubli.

Il est nécessaire de les réactualiser. Si, de nos jours, on préconise un langage concret, des arguments quantifiables, chiffrables et mesurables, ces différents  modes d’analyse et de communication ont démontré leur pertinence, et, dans beaucoup de domaines,  leur nécessité. Mais, appliqués aux sciences humaines,  ils peuvent occulter  l’essentiel :  le vécu du sujet lui-même,  son témoignage, sa souffrance.

Ainsi, la Phénoménologie clinique répond à une question urgente : comment confirmer, dans le contexte culturel actuel, les principes de base de la phénoménologie et notamment, la consigne fondamentale : « mettre toute idée préconçue, tout préjugé, entre parenthèses, et ce, avant toute recherche, avant toute analyse, afin de respecter pleinement la vérité et la dignité du sujet ». Réactualisée, en termes nouveaux, la phénoménologie apparaît comme un rempart contre la hâte de conclure et la pression du discours dominant.

Le site expose, dans une première partie, la conception existentiale de l’homme, héritière de la philosophie et de la psychiatrie de langue allemande. C’est sur cette base que fut créée, en 1983, à l’Université de Louvain,  le Groupe d’étude de Phénoménologie clinique.
Deuxième partie  : définition  et développement de la Phénoménologie Clinique.
Chapitres suivants : la Phénoménologie Clinique a inspiré, au service de Psychopathologie des Cliniques universitaires Saint-Luc, Bruxelles, une série de recherches consacrées aux  maladies « psychosomatiques » ainsi que, depuis le Congrès européen « Crise et existence » (1993), à d’autres situations, telles que le stress, les conflits politiques et, plus récemment,  l’influence de l’inconscient collectif sur le désarroi du monde. 

Le site offre ainsi un aperçu d’ensemble des principaux thèmes abordés au cours des dernières années (1990-2014).